"Mon cancer va vous faire mourir... de rire !

D'après une tranche de vie de Caroline Le Flour

Auteur et Interprète :

Caroline Le Flour 

Co-auteur et

Metteur en scène :

Mathieu Vervisch 

Contact

lachauvesouritcommunication@gmail.com

06.83.89.66.20

Nous suivre sur Facebook

  • w-facebook

La Chauve SouriT alias Caroline raconte avec humour, authenticité et désinvolture son combat contre le cancer. La force de ce récit est d’être aussi drôle que poignant, donnant avec légèreté à cette aventure personnelle une dimension universelle.

 

Le Résumé de la pièce 

Résumé de la pièce : 

 

« Vous voulez rire de la maladie ? Ressentir à quel point il y a de la vie ? C’est par ici… »

Caroline 37 ans a été militaire puis marketeuse « burnoutée ». Pour lui rappeler qu’il y avait pire dans la vie un cancer lui est tombé dessus. Ça pourrait plomber l’ambiance ? Bien au contraire ! Elle a décidé d’en rire et d’en profiter pour donner un sens à sa vie.

Surtout qu’elle sait nous rappeler que potentiellement tout le monde est concerné. Du coup vous repartirez avec des trucs et astuces au cas où.

De l’annonce à la famille « pourquoi tu me fais ça ? », aux amis « oh non pas toi t’étais trop sympa », du speed dating sans cheveu, aux pénibles colocataires d’hôpitaux dépressives…

Tout le monde y passe.

Heureusement il y aussi des avantages : organiser son enterrement ou être VIP aux urgences : « Tu es ce fameux cas plus urgent que les autres… » et peut-être s’en sortir.

Lorsque Caroline a appris la terrible nouvelle de son cancer elle a repensé au sketch de Jean-Marie Bigard. C’est l’histoire d’une chauve-souris qui se déguise et arrive à se faire passer pour un pote à lui. Tout au long de ce sketch, on se dit « admettons, admettons qu’elle y arrive… » Caroline s’est toujours dit cela pour les autres alors pourquoi pas pour elle ?

Elle nous raconte son combat avec l’authenticité et la désinvolture qui la caractérise Cette « femme chauve qui sourit » de sa maladie, c’est bien elle et toute ressemblance avec des personnages existants ou ayant existés n’est pas forcément fortuite.

Interview de l'auteur

Caroline Le Flour

Pourquoi Caroline a écrit ce texte ?

Parce que c’était moins une et qu'elle souhaitait laisser une trace. D’abord l’intention était de laisser une trace à sa famille, à ses amis, à ses proches. Au cas où elle ne passe pas le cap. Leur expliquer que cela n’avait pas été si grave. Leur expliquer qu'elle avait bien ri et surtout les faire rire.

Parce qu'elle a puisé sa force dans le rire. Ces écrits étant aussi thérapeutiques pour elle que pour sa famille. Un de ses maîtres mots pendant la maladie étant rire de tout. Rire jusqu’au bout. Puis elle a souhaité partager son expérience avec ceux qui seraient ou auraient à passer par là.

Parce qu'elle s'est demandée pourquoi ? Est-ce qu'elle avait fait quelque chose pour ça ? L'Armée ? La Burn-outée ?

Parce qu'elle s'est demandée pourquoi moi ? Tout est-il écrit ? Tout est-il programmé ? Est-ce le jeu de la vie ?

Parce que c’est elle qui a dû l’annoncer, qu'elle a halluciné des réactions et beaucoup rigolé !

Parce qu'elle a dû affronter, qu'elle a puisé sa force auprès de ses invités et qu'elle en a chié.

Parce qu'elle s'est dit et après ? Y-a-t-il un accès illimité à la sérénité.

Et parce qu'elle a écrit son premier texte à 8 ans : « Les abeilles butinent sur le blé doré, sur les pétales des muguets, au soleil couchant de l’été. Les paquerettes ont vêtu leur jupette pour ce jour de fête. Et moi je suis attristée de savoir que bientôt des gens vont se hâter de venir les couper. »

Parce que l’écriture l’a toujours sauvé.

Parce que…

Pourquoi avoir fait de ce texte une pièce de théâtre ?

A l’origine ce texte était à mi-chemin entre un témoignage littéraire et une pièce de théâtre comique. Mathieu Vervisch en le découvrant a conforté Caroline dans l’idée d’en faire un spectacle vivant.  Ils se sont alors mis au travail pendant plus d’un an pour lui donner sa forme actuelle.

                                                                           Propos recueillis par Youenn L.

Contact

lachauvesouritcommunication@gmail.com

06.83.89.66.20

Idée originale du titre

- Catherine Le Flour - 

Création de l'affiche

- Frédéric Vervisch -

Suivre LCS 

sur Facebook !

© 2017 par CLF créé avec Wix.com